soul-623424_1280

Au milieu de la foule, distraitement je remarque un homme étrangement habillé, d'une autre époque. Le temps que l'image pénètre mon cerveau et que celui ci s'interroge et m'oblige à me focaliser sur cette étrangeté, la personne a disparue !

J'ai beau regarder à droite et à gauche, il n'y avait personne. J'ai encore eu une vision.

L'habitude aidant, je n'y fais plus attention. Et puis ça ne m'arrive quand même pas tant que ca !

Par contre, dans certains cas, en me concentrant il m'arrive de voir plus que ce que mes yeux me montrent.

Mais je ne sais pas vraiment ce que je perçois et je vous avoue que cela m'inquiète. J'ai même du mal à en parler ici, car je sais que certains vont me taxer de fou ou pire.

Mais sur ce blog, c'est la vérité et le bon sens qui doivent prévaloir, je dois donc, puisque j'ai commencé, vous dire ce que je vois:

Le soir, derrière les fenêtres des ombres rodent, noires et informes, elles scrutent les intérieurs des maisons, mais ne rentrent pas.

La journée, les esprits de gens ayant l'air perdu, regardent les passants, un peu incrédules, comme s'il ne savaient pas qu'ils sont morts. Leurs vêtements sont souvent en lambeaux !

Leur particularité est qu'ils restent sur place, ne bougeant pas d'un pouce, comme étant figés dans un temps ralenti où ils se questionnent infiniment, hébétés.

Je ne l'ai jamais dit ou même écrit jusqu'à aujourd'hui

Je n'en tire aucune conclusion. Je suis sain d'esprit et je n'explique rien.

Si certains vivent les même choses et se reconnaissent dans ce témoignage, je serai ravi d'en discuter avec vous, pour peu que vous soyez sincère évidemment !